Gioia Albano

Blog

L'art et le temps au temps du coronavirus #2

Ajouté le 25 mars 2020

Un des aspects que je me retrouve à travailler plus qu'avant, voir carrément à découvrir c'est le rapport avec le temps.

Le temps n'a plus le même signification. Les journées semblent se rallonger et par moment elle sont même plus denses mais pas pour le même raisons.

Avant le challenge c’était faire un maximum de choses pour un maximum d'objectifs. Maintenant c'est faire l'école à ma fille et prendre le temps (si possible sans l’étrangler ou perdre patience)

Avant c’était la prochaine chose à faire. Maintenant c'est garder son focus, ce qui est vraiment important pour nous.

Avant c’était la prochaine tache , maintenant c'est observer. Pour ne pas paniquer, aussi. 

Avant c’était "demain je fais les courses". Maintenant c'est : "c'est mieux d'y aller tel jour à telle heure car ...." . 

C'est aussi devenu  : j'y vais et je ferai avec (les rayons vides, la queue , etc).

Avant c’était il faut que je finisse tel tableau. Maintenant c'est : ça arrivera quand c'est le moment. Mais j'y travaille tout le temps et je le sais.

Gioia

Vous étés les bienvenus : à rejoindre ma liste de contact privés  

Tulipes 2012, Tulipes 2020

collage-2012-2020.jpg


L'art au temps du coronavirus "Je m'adapte" #1

Ajouté le 23 mars 2020

L'artiste que je suis en ce moment : je m'adapte. 

Car le quotidien change. J'ai un cdd dans un magasin alimentaire et trois enfants à la maison. Je m'adapte car je resents ces mouvements d’énergie et j'essaie de rester centrée, de ne pas me faire submerger par la peur, l'inquietude voir la panique.

Je m'adapte car non, je n'ai pas encore eu le temps de m'enfermer plusieurs heures dans mon atelier e continuer un des nombreux tableau qui sont en cours depuis un moment.

Je m'adapte car en ce moment ou le monde semble retenir sa respiration c'est important de ralentir et regarder le soleil et la terre, les animaux autour de nous qui sont contents qu'on soit là plus de temps que avant.

Je m'adapte car le monde devait changer, et celle-ci est peut-être que la premiere vague.

Je m'adapte car un artiste ne peux pas véritablement forcer ni faire semblant de rien.

Les images arriveront, et le temps pour les faire sera different.

Je m'adapte car mon chemin est toujours là et le votre aussi.

Gioia

Vous étés les bienvenus : à rejoindre ma liste de contact privés  


img-20200323-191539.jpg


Recyclage dans le subtil

Ajouté le 12 mars 2020

Nous ne pouvons pas ignorer ce qui se passe en ce moment (la syndrome du coronavirus avec tous son début de "consequences".... ). 

Moi je le vive un peu à double tour : j'ai mon identité italienne d'origine et celle acquise français car je vive ici depuis presque quinze ans etc.

Je passe sur la panique, les supermarchés vidés, le trop d'infos , les infos erronées, les gens qui paniquent et celles aussi qu'ils en foutent , etc etc etc

Plusieurs réflexions donc. 

Pour commencer : recycler pour moi ça veut dire également transmuter. Or on peut transmuter des matières bien sur mais c'est aussi valable pour les actions et la pensée et plus encore.

Et dans un moment comme celui-ci où toute l’humanité d'une façon ou une autre est confronté à quelque chose de relativement "nouveau" ils nous est demandé de transmuter.

Par qui ? Nous mêmes et l'univers je dis moi, sachant que c'est la même chose.

Pour certains c'est un travail qui a déjà démarré, d'autres ils ne le savent pas encore et puis il y a ceux qui vont faire résistance. Pour certains déjà l'intuition de nouveaux horizons se traduit dans le réel : nouveaux façon de se rapporter aux autres, au travail, aux habitudes, à ces peurs.

Inventer, transformer, regarder l'opportunité qui se présente.

Je le vive comme un moment où c'est bien de se connaître un peu et savoir où on veut aller toute en sachant qu'on suivra de toute façon un mouvement plus grand dont on fais partie.

Le maître mot été déjà dans ma vie surtout ces derniers mois : transformer/transmuter. 

Et ça se passe aussi bien dans la matière que sur des plans plus subtils. 

En ce moment ça résonne encore plus fort et ce n'est peut-être que la premiere fois 

 img-20200301-155801233.jpg

Femme Ocean (pour "Femmes qui habitent la mère")

Ajouté le 1 mars 2020

Je vous présente la "Femme Ocean" qui fait partie du projet de livre / carte "Women who live in the mother" : Femmes qui habitent la mère .

Chaque image de ce projet représente une partie ou un aspect du parcours de la femme traversant la grossesse, l'accouchement et le parcours de la mère.

La femme Ocean me confronte également aux profondeurs. Toute la partie qu'on appelle inconscient et que en général on connait très peu. Elle me rappelle aussi un monde vaste. Souvent l'inconscient est l’énorme iceberg submergé par l'eau dont on ne voit que la pointe finale. 

Elle me rappelle que tout ce monde mérite d'être  découvert et que il peut être une magnifique source de richesse.

Ne passons pas à coté de ça

Gioia

Vous étés les bienvenus : à rejoindre ma liste de contact privés  

gioia-albano-donna-oceano.jpg


Femme du lac (pour "Femmes qui habitent la mère")

Ajouté le 2 févr. 2020

Je vous présente la "Femme lac" qui fait partie du projet de livre / carte "Women who live in the mother" : Femmes qui habitent la mère .

Chaque image de ce projet représente une partie ou un aspect du parcours de la femme traversant la grossesse, l'accouchement et le parcours de la mère.

La femme du lac me confronte aux profondeurs, ces aspects souvent cachés voir méconnus. Souvent on porte un jugement et c'est pour ça aussi que nous avons du mal à les voir et encore plus à les accepter. Et pourtant ils sont bien là et ils font partie de nous.

Même ce sont eux que les plus souvent nous guident, ou pour mieux dire nous conduisent si on s'obstine à ne pas les voir.

C'est le travail de toute une vie de nous connaitre aussi, des voir notre partie sombre. Sombre, j'insiste, ne veux pas dire mauvaise.

Ce qui se passe dans les profondeurs change la transparence de l'eau de notre lac. Accepter ne veux pas dire qu'on ne peut rien faire, au contraire ça ouvre les portes de la transformation qui est mon maître mot.

Je vous invite a regarder donc et ne pas avoir peur.

Gioia

Vous étés les bienvenus : à rejoindre ma liste de contact privés  

artmajeur-woman-lake-donna-lago-inspired-art-gioia-albano-2018.jpg

 

Femme arbre (pour "Femmes qui habitent la mère")

Ajouté le 20 janv. 2020

Ici, je présente "Tree woman" (Femme arbre) qui fait partie du projet de livre / carte "Women who live in the mother".

Chaque image de ce projet représente une partie ou un aspect du parcours de la femme traversant la grossesse, l'accouchement et le parcours de la mère.

Mais je commence à penser que chaque image porte aussi une histoire encore plus grande.

Ça faisait des jours que je fouillais dans mon cerveau en essayant de comprendre comment vous présenter la "Femme arbre".

Et puisque rien n'est par hasard, j'imagine que l'intuition ou la bonne idée, vous pouvez l’appeler comme vous voulez, c'est révélée quand jetait prête à l'accueillir.

La femme arbre représente la continuité ciel et terre, lumière et ombre encore une fois mais verticalement. Esprit et matière, avenir et présent.

Elle représente la rencontre des polarités qui sont présentes en chacun de nous, parfois de manière très violente.La conscience aide à apprivoiser les polarités car elles sont toujours présentes dans notre forme humaine que cela nous plaise ou non.

L'amour et la haine, la lumière et l'ombre, le bien et le mal et plus encore.

Il est important pour moi de dire que parler de polarité n'implique aucun jugement sur l'un ou l'autre.

Je crois que à de rares exceptions près, tout ce que nous voyons et que nous amène à juger dans un sens ou dans un autre (beau / laid, bon / mauvais, etc.) en ce qui me concerne c'est du folklore.Je ne dis pas que j'en suis immunisée, au contraire, mais il est bon d'en être conscient.

Je crois que chacun de nous doit trouver son centre, son point d'équilibre. Le travail d'une vie à mon avis car rien n'est figé et tout bouge. 

Il se peut qu'il y ait certaines similitudes, mais chacun est seul dans sa propre mission.En cela, il n'y a rien de mal. Il faut juste faire le deuil, pour ainsi dire, du folklore lui-même.

Beaucoup de gens traversent la terre absolument inconscients de tout cela.L'arbre femme représente pour moi le passage de ce flux qui est la vie, à travers les racines et la matière pour revenir à l'esprit, à l'ensemble, à l'univers.C'est un enseignement que l'on retrouve encore et encore.

Gioia

Vous étés les bienvenus : à rejoindre ma liste de contact privés  

woman-tree-between-earth-and-sky-soul-art-gioia-albano-2018.jpg

Debut d'une nouvelle galerie avec les cartes du projet "Femmes qui habitent la mère"

Ajouté le 21 déc. 2019

Depuis longtemps maintenant je travaille à ce projets de cartes avec une écrivaine italienne Nicoletta Banzi q'a écrit des racontes dédiés au voyage de la mère pendant la grossesse, l'accouchement et après la naissance.

Il s'agit d'archetypes féminins qui inspirent et font réfléchir, qui peuvent soutenir ces passages importants et toute une existence.

J'ai eu l'honneur de créer les images pour ce projet.

Les cartes sont déjà disponibles en italien et vont être traduites en anglais et français (pour le moment sur demande)

La galerie va être publié prochainement

"

FEMMES QUI HABITENT LA MERE

En chaque femme existent des déesses qui vont l'accompagner, elles se réveillent en des moments particuliers de sa vie alors que en d'autres moments elles reposent tranquillement.

Les changements hormonaux et l'immersion dans l’émotivité que la femme expérimente pendant la grossesse, l'accouchement et la phase puerpérale vont animer des créatures anciennes et puissantes en elle.

"

Gioia

Vous étés les bienvenus : à rejoindre ma liste de contact privés  

img-20190912-wa0001.jpg

  

Recyclage, tout un art

Ajouté le 14 déc. 2019

De fil en aiguille va le recyclage. 

recyclage-blog.jpg

Dans ma tête ça fuse dans tous les sens, plusieurs points se relient. Cette fois l'occasion c’était le tri dans la chambre de ma fille la plus petite (8 ans, c'est elle qui décide son trie, par contre c'est moi qui lance la balle quand je vois que ça déborde, bref...)

Je la vois vider entre autre une bonne boite de rangement remplie de Barbies etc.

"T'es sure?" je demande

"Oui, oui"

"Sure sure???"

Ma pensée va à : 1) combien de temps j'ai mis,  il y a peut-être 2/3 ans, pour trouver telle bagnole de Barbie, 2) combien ma mère a dépensé, 3) mon père artiste lui aussi qui récupère entre autre des morceau ou des parties de poupées/Barbies.....

Rangement/trie/recyclage. Très classique : on emmène chez ma copine Isa que depuis des années récupère et dispatche à différents associations, chez les gitans, et je ne sais pas où encore.

Nous sommes cinq avec trois enfants qui grandissent, nous sommes relativement critiques mais pas immunisée complètement à la société de consommation, désolée! 

Alors on donne, c'est un premier pas. Oh combien des fois je vois des jouets pourrir (et vêtements, et autres encores) à coté des poubelles dans les alentours ? 

Comme quoi il y a toujours quelque chose à apprendre et à faire.Ranger, trier recycler c'est aussi dans sa tête. Une fois je ne sais plus où j'avais lu que la façon que nous avons de ranger/stocker c'est le reflet de ce que nous avons dans la tête. 

Je pense que c'est vrai au moins en partie, en tout cas moi ça correspond (et ma fille aussi ! ).

Je cumule, je range un peu, je fais plein de projets. 

En suite le temps, mon évolution, la vie, l'age.... font aussi leur travail.

Alors les projets se trient, certains pensées aussi, mon experience et mes vibrations augmentent. 

La vague de la vie fait que un tel projet n'a plus de sens pour moi ou pas suffisamment. 

Les priorités changent. Telle pile de materiel , tel livre peut-être, tel jouet vont mieux servir à d'autres.

Allez-hop on trie, on donne, on recycle éventuellement.

On fait du vide pour autre chose. On crée de l’espace. Et on fait de l'art of course. 

Si tu es une artiste et que tu pratique entre autre le recyclage tu peux rejoindre notre groupe fb ici ----> Recyclage d'artiste

Gioia

Vous étés les bienvenus : à rejoindre ma liste de contact privés  

recyclage-blog-2.jpg

Votre offre pour un tableau

Ajouté le 23 nov. 2019

J'ai commencé à produire donc des oeuvres en offre libre, pour le moment que des petits format. Deux ont été vendus.

C'est très intéressant pour moi de comprendre ce qui se passe en vous quand vous devez proposer un prix. Quelqu’un m'as  fait part de la peur de m'offenser en proposant un prix qui ne correspondrais pas à celui attendu. Mais pourquoi cette peur ?

D'une part je peux bien sur la comprendre. Mais ce qui m’intéresse, parmi les raisons de cette démarche, c'est sur quoi la personne que se connecte avec une oeuvre que elle regarde elle a vraiment peur. S'agit de quelque chose lié à l'artiste qui a fait l'oeuvre ou c'est un jugement sur soi-même ? Le fait de se sentir peu-être mal honnête ? Ou pas intelligent pour donner un prix ?

Ou autre chose? 

Bien sur nous vivons dans un monde qui ne marche pas de cette façon.

Ce qui m’intéresse est que la personne qui se rapproche d'une oeuvre, n'importe quelle personne en quelque sorte s'interroge et prends son pouvoir dans la démarche.

C'est ce que les collectionneurs et acheteurs d'art font. Et moi j'ai envie que soit possible pour un plus large nombre de personnes.

Je ne sais pas encore où cette démarche va aboutir mais pour le moment je suis assez curieuse de la suite.

Gioia

Vous étés les bienvenus : à rejoindre ma liste de contact privés  

img-20191123-160800092.jpg

 

Une offre pour un tableau

Ajouté le 15 nov. 2019

Depuis un moment j'avais en tête cette idée de proposer des tableaux (des petits format pour le moment) et donner aux personnes la possibilité de proposer un prix.

Il ne s'agit pas de brader mon travail mais de ouvrir aux personnes pour les quelles une connexion se crée la possibilité d'oser, de faire eux même une démarche avec cette connexion, ce désir, ses possibilités, son réel et ses peurs aussi.

Et d'ouvrir bien sur la possibilité d’acquérir une ouvre originale aussi. Car l'art pour moi elle doit être accessible à tous ceux qui vivent cette connexion.

Or c'est peut-être pas si facile de réfléchir dans ce sens et j'aimerais que les personnes s'interrogent sur la raison ou les raisons. De mon coté tout un monde s'ouvre, liée bien sur à ma réalité, mes croyances, mes peurs . C'est possible donc que de l'autre coté soit le cas aussi.

Mais il est possible de transformer tout ça. A suivre

Gioia

Vous étés les bienvenus : à rejoindre ma liste de contact privés  


bid-project.jpg

 

Créé avec Artmajeur